comment arrêter ronfler

Comment faire pour arrêter de ronfler ?

Considéré comme l’une des principales causes du sommeil agité, le ronflement est un bruit provenant de la respiration sonore pendant le sommeil. Les manifestations de cette pathologie varient selon les personnes. Si certaines personnes ne ronflent que suite à des pathologies (le rhume par exemple), d’autres le font presque chaque nuit. Même si le ronflement est sans danger pour la santé de la personne qui en souffre, il perturbe l’entourage de ce dernier créant à la longue des problèmes de nuisance sonore. Pour une vie en famille ou en couple épanouie, il est important de déterminer les causes du ronflement afin de pouvoir vaincre le mal à la racine.

Pourquoi ronfle-t-on ?

Bien avant de trouver la solution ronflement idéale, il est essentiel de savoir ce que c’est. En effet, le ronflement est la manifestation sonore des vibrations des tissus de la gorge ou du pharynx lorsque le passage de l’air est perturbé. Il se produit le plus souvent lors de l’inspiration. Au cours du sommeil, les muscles du pharynx créent une obstruction entre le voile du palais et la base de la langue. Pour maintenir une oxygénation correcte des poumons, le flux d’air est accéléré provoquant ainsi un relâchement des tissus, c’est ce qui entraîne le ronflement.

Plusieurs facteurs sont à la base du ronflement. La cause la plus répandue reste cependant le surpoids, car la graisse contenue dans les tissus contribue fortement à l’obstruction du pharynx. Il y a par ailleurs des positions qui favorisent le ronflement au cours du sommeil. Par exemple, lorsque vous êtes allongé sur le dos, la base de la langue obstrue le passage de l’air, ce qui entraîne des ronflements. Aussi, certaines habitudes provoquent des ronflements. On peut citer par exemple le tabagisme, l’alcoolisme et l’usage de somnifères.

Comment éviter de ronfler ?

Pour arrêter de ronfler, on peut avoir recours tant aux méthodes cliniques qu’aux astuces pratiques et naturelles. 

Lire  Les difficultés rencontrées dans la vie quotidienne des seniors

Les traitements cliniques du ronflement

Il existe plusieurs méthodes cliniques pour cesser de ronfler. La ventilation par pression positive continue est par exemple un traitement médical qui permet de ne plus ronfler. Elle consiste à porter un masque durant le sommeil. Ce masque est raccordé à un appareil soufflant de l’air pressurisé et permettant ainsi de dégager les voies respiratoires. C’est prescrit uniquement en cas de ronflement sévère ou de Syndrome d’Apnée Obstructive du Sommeil.

En outre, il y a les orthèses d’avancée mandibulaire qui sont comme des protège-dents et permettent de maintenir la langue en avant. Ceci se fait de manière à libérer les voies respiratoires et à laisser l’air circuler librement. Elles sont reconnues pour leur efficacité contre le ronflement et l’apnée du sommeil. Il y a également divers produits anti-ronflants tels que les sprays, les pastilles, les bagues et même les oreillers. Il faut tout de même avouer que la plupart de ces produits ont une efficacité limitée et peuvent se révéler désagréables de par leur goût ou leur texture.

Pour finir, le traitement le plus radical est la chirurgie contre le ronflement. Cette intervention visera à extraire les tissus en excédent en vue de faciliter le passage de l’air dans le pharynx. Elle nécessite la consultation d’un médecin spécialiste ORL.

Les remèdes de grand-mère

En dehors des traitements cliniques, il existe des astuces et remèdes naturels qui permettront d’arrêter de ronfler.

Éviter de dormir sur le dos

Comme il a été dit plus haut, en position dorsale, la langue se positionne trop en arrière dans la bouche et cela comprime les voies respiratoires. Cette position bloque le passage de l’air. Ainsi, il faut préférer dormir sur le côté. Dans le cas où vous vous retournez dans le sommeil pour revenir sur la position dorsale, vous pouvez utiliser des gadgets tels que des coussins pour maintenir la position sur le côté durant toute la nuit. Une façon plus radicale est de placer des objets dérangeants tels que de petites balles dans le dos de sa chemise de nuit. Cela oblige à garder la position sur le côté. Par ailleurs, il faut aussi prendre l’habitude de dormir avec un oreiller, car en surélevant la position de sommeil, la respiration est facilitée et il y a une diminution du risque de relâchement des tissus du pharynx.

Lire  L'insomnie chez les séniors : causes et solutions

Adopter une bonne hygiène de vie

Le ronflement étant dans certains cas lié aux comportements, il est parfois conseillé d’adapter ou de modifier ses habitudes pour lutter efficacement contre le problème. Par exemple, perdre du poids permet d’éviter le ronflement. En effet, le surpoids entraîne le resserrement du diamètre de la gorge qui se comprime contre les voies respiratoires. Ce mécanisme conduit à des vibrations, au ronflement. Vous devez donc adopter les bonnes habitudes pour perdre quelques kilos. De plus, vous devez aussi :

  • Éviter l’alcool et tabac
  • Éviter les repas trop gras et lourd le soir
  • Manger au moins 2 heures avant d’aller au lit.

Par ailleurs, il est conseillé de décongestionner les narines pour éviter les encombrements des voies nasales. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des sprays d’eau de mer. Il est aussi recommandé de prendre une douche chaude avant de dormir pour dégager les narines. Enfin, l’huile d’olive peut aussi aider à réduire progressivement les ronflements, car elle assouplit les tissus des voies respiratoires. Avant le coucher, il vous faut juste prendre deux à trois cuillères à soupe d’huile d’olive. Cette solution ronflement est simple et efficace.

Leave a Reply

Translate »