correcteur de posture

Correcteur de posture : est-ce vraiment efficace ?

Malformation de la colonne vertébrale, absence de pratique sportive, surpoids, accident de travail, mauvaises habitudes posturales, hernie discale, tassement discal, arthrose… voici autant de facteurs qui peuvent être à la base du mal de dos. Décrit comme « le mal du siècle », cette affection affecterait la majorité des Français, que ce soit les jeunes ou les personnes du troisième âge. On estime que huit personnes sur dix sont ou seront confrontées à cet épisode douloureux dans leur vie. Particulièrement handicapant, il est important de prendre au sérieux ce problème pour le résoudre le plus rapidement possible. À ce titre, il existe aujourd’hui des équipements médicaux notamment les correcteurs de posture qui sont commercialisés ; et qui permettraient de diminuer, voire solutionner, cette douleur. Mais fonctionnent-ils réellement contre les lombalgies ? Vous aurez la réponse dans cet article.

Correcteur de posture, c’est quoi en réalité?

Encore appelé redresses dos, les correcteurs de posture sont des équipements généralement utilisés pour soulager les maux de dos, de l’épaule et du cou. Le plus souvent, ces dispositifs paramédicaux sont recommandés pour les personnes qui adoptent de mauvaises postures ou ayant des positions avachis. Tel un gilet, le correcteur de posture se porte sous les vêtements et assure le redressement de la colonne vertébrale. Il s’agit d’une ceinture dorsale en ce sens qu’il englobe le haut du rachis et va jusqu’au milieu du dos, apportant ainsi un soutien dorsal exceptionnel. Vous trouverez sur le marché des modèles qui peuvent même descendre jusqu’aux lombaires. Les correcteurs de posture prennent d’habitude une forme de harnais. Certains modèles peuvent être portés uniquement sur la région thoracique.

Quel est le rôle d’un correcteur de posture ?

La fonction essentielle d’un correcteur de posture est d’aider à avoir une bonne posture. Équipé de bretelles et de ceintures qui permettent de redresser et de repousser les épaules vers l’arrière, cet accessoire permet de se tenir droit. En effet, il renforce les muscles du bas et du haut du dos et permet à la colonne vertébrale de jouir d’un alignement avec le bassin. Pour ceux qui l’ignorent, la mauvaise posture a des effets négatifs sur la santé. D’abord, elle s’avère la principale cause du mal de dos ; une maladie qui s’avère la deuxième cause d’arrêt de travail dans les pays développés, après les TMS (troubles musculosquelettiques). De diverses natures, les douleurs dorsales peuvent nuire grandement à la qualité de vie. Lorsqu’elles affectent les cervicales, on parle de cervicalgie ; quand elles touchent le haut du dos, on parle de dorsalgie ; pour les douleurs dans le bas du dos, on parle de lombalgie.

Lire  Insomnies : quelles méthodes pour s’en sortir ?

La mauvaise posture compromet le fonctionnement des différentes articulations de la colonne vertébrale, ce qui irrite le système nerveux. Elle peut même entrainer une mauvaise communication entre le cerveau et corps. On assiste ainsi à un dysfonctionnement des organes, et donc une dégradation de la santé. Le fait d’avoir d’adopter de mauvaises postures peut également augmenter les risques des problèmes articulaires notamment l’arthrose ou l’ostéoporose. En outre, des études scientifiques publiées tendent à montrer qu’une mauvaise posture pourrait être à l’origine des troubles digestifs.

À la longue, la mauvaise posture peut également engendrer une cyphose, une scoliose ou une lordose, qui sont des maladies de déformation de la colonne vertébrale.

L’utilisation d’un correcteur de posture va donc vous mettre à l’abri de ces désagréments. Votre dos va retrouver sa forme en S, une forme indispensable à la bonne santé de votre colonne vertébrale.

Quel est l’avis des médecins kinésithérapeutes sur les correcteurs de posture ?

Si on s’en tient aux propos des fabricants, l’utilisation des correcteurs de posture a de multiples bénéfices. Mais étant donné, qu’ils sont des vendeurs, on pourrait penser que ces vertus sont vantées dans le seul but d’inciter à l’acquisition du produit. Pour être sûr de l’efficacité de cet accessoire, il convient donc de se baser sur l’avis du corps médical. Il faut dire que les professionnels n’émettent pas que des avis positifs sur le correcteur de posture. Dans un premier temps, ils reconnaissent que le produit a des avantages intéressants :

  • Il corrige facilement et sans effort les problèmes de mauvaise posture ;
  • Il est la solution pour le redressement progressif de la colonne vertébrale ;
  • Il peut réduire les douleurs dorsales et lombaires. En réajustant la colonne convenablement, le correcteur de posture libère les nerfs muscles et vertèbres des pressions responsables des douleurs ;
  • Il peut diminuer les maux de tête liés aux douleurs cervicales ou dorsales ;
  • Il permet une respiration plus fluide et profonde. Lorsque la colonne s’affaisse, la cage thoracique est comprimée, ce qui agit le bon fonctionnement des poumons. En redressant la colonne vertébrale, le correcteur décompresse les voies respiratoires, accroit la capacité pulmonaire et confère une meilleure oxygénation au corps ;
  • Il offre une belle apparence : un homme qui marche ou s’assoit le dos courbé n’a rien de séduisant. Grâce à cet accessoire, vous aurez une meilleure allure ou une posture plus esthétique.
Lire  Les difficultés rencontrées dans la vie quotidienne des seniors

C’est fort de tous ces avantages qu’ils recommandent cet équipement aux patients. Cependant, les médecins précisent que le port du correcteur de posture seul ne peut pas corriger complètement vos maux de dos. Vous devez l’accompagner d’autres traitements médicaux. Aussi, certains patients se plaignent de ressentir un certain inconfort pendant l’utilisation de l’équipement, surtout au début. D’autres affirment aussi avoir une irritation cutanée au niveau des épaules.

Mais ces petits problèmes ne surviennent que lorsque le correcteur de posture est porté 24 h/24, ce qui est une grave erreur. Cette pratique est fortement déconseillée par les médecins. Vous devez utiliser votre accessoire de sorte que votre corps n’en soit pas dépendant au risque d’être confronté à une faiblesse musculaire. Portez-le uniquement pendant quelques heures par jour, et ce à des moments bien déterminés.

Comment bien choisir son correcteur de posture ?

Pendant son achat, optez surtout pour les modèles vendus en pharmacie. Ceux-ci ont été bien testés et pourront répondre à vos attentes. Aussi, vérifiez la matière de conception. Cela y va de votre confort et de la solidité du produit. Voici les différents types de correcteurs de posture qui existent :

  • le correcteur de posture de forme classique ;
  • le correcteur de posture soutien-gorge ;
  • le t-shirt redresse dos ;
  • le modèle sous forme de ceinture lombaire

Leave a Reply

Translate »