vitamines à 50 ans santé

Quelles sont les vitamines à prendre à 50 ans ?

Après 50 ans, le corps change et ses besoins le suivent. On peut dire qu’il devient de plus en plus demandant, car beaucoup de facultés sont réduites et la santé se détériore au fur et à mesure que le temps passe. Par conséquent, il est très important d’assurer un apport adéquat en nutriments et de n’en négliger aucun afin que l’organisme fonctionne naturellement et d’une bonne manière. Dans le même contexte, l’apport en vitamines est crucial et ses carences peuvent entraîner des complications, que ce soit au niveau physique ou mental. Dans ce cas, quelles sont les vitamines bonnes à prendre après 50 ans ?

La vitamine A

La vitamine A ou autrement appelée « rétinol » est une vitamine liposoluble. En effet, elle ne se dissout pas dans l’eau, mais plutôt dans les lipides. Elle a également une certaine sensibilité à la chaleur et aux rayons UV. En outre, elle peut se présenter sous différentes formes qui sont les suivantes :

  • Rétinol ;
  • Rétinal ;
  • Acides rétinoïques ;
  • Ou bien encore de palmitate de rétinyle.

Toutes les appellations de ces types de vitamine A sont dérivés du mot « rétine », puisque cette vitamine est connue pour ces nombreux bienfaits sur cette partie. Le rétinol se trouve principalement dans les produits d’origine animale, même s’il existe des végétaux qui sont riches en bêta-carotène. D’ailleurs, il est conseillé de bien cuisiner les aliments qui sont composés de vitamine A, parce que l’absorption de cette dernière se fait mieux quand ils sont cuits et non pas crus. Elle a des effets antioxydants et affecte positivement les yeux, la peau et les cicatrices, et aussi le système cardiovasculaire et immunitaire.

Lire  Correcteur de posture : est-ce vraiment efficace ?

La vitamine C

Il faut se l’avouer, la vitamine C est la vitamine dont tout le monde parle, elle est clairement adulée et consommée de façon considérable, vu sa réputation de « stimulus » ou de « booster » en cas de fatigue extrême. Elle est aussi connue pour prévenir et lutter contre les différentes infections. De plus, puisqu’elle est considérée comme étant l’une des vitamines les plus sensibles, il est préférable de consommer les aliments qui contiennent de la vitamine C, qu’ils soient des fruits ou légumes, directement après les avoir achetés ou cueillis.

Cette vitamine a aussi un effet antioxydant et lutte contre le vieillissement précoce et favorise, par la même occasion, l’élasticité de la peau car elle participe à synthétiser le collagène. En outre, elle permet de transporter l’oxygène dans le sang grâce au fer assimilé, et de ce fait, lutte contre la fatigue. De plus, on peut retrouver la vitamine C dans de nombreux fruits tels que les cassis, les framboises, ainsi que les agrumes, qui sont les plus connus pour contenir cette vitamine.

La vitamine E

Cette vitamine est liposoluble et joue un rôle fondamental dans le corps. Ceci est totalement vrai puisque sa première et principale fonction est de protéger l’organisme contre les différents dommages que l’on cause aux cellules. Avec ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, la vitamine E prévient le vieillissement, les troubles cardiovasculaires et neurodégénératives et protège le corps des molécules instables voire toxiques appelées radicaux libres.

Il est nécessaire de savoir que la vitamine E est présente dans plusieurs aliments de nature grasse, comme par exemple la mayonnaise, les graines de blé, les noix et les amandes ou toute sorte d’arachides, ou les huiles végétales. Il est aussi fort probable de tomber sur cette vitamine dans certains légumes à feuilles vertes tels que le chou, ou dans certains fruits comme le kiwi, ou encore dans le chocolat au lait et aux noisettes. Même si la vitamine E est très importante dans l’organisme, il ne faut surtout pas surconsommer ces aliments qui en contiennent.

Leave a Reply